Vous organisez un événement lié à l'écriture ou à la calligraphie ? Vous avez un coup de cœur pour un livre ?

Vous avez apprécié une exposition ?

Envoyez un message à notre modérateur à l'adresse : news@
leblogdegraphos.net
et nous la publierons dans ces colonnes.



Le >[BdG] est le blog de l'association Thot Graphos

L'association Thot publie tous les mois le webZine "La Lettre de Thot".

Abonnez-vous,
c'est gratuit.

Abonnez-vous au RSS simple ou complet du BdG




Découvrez le
Blog des Editions Arqa
Partenaire du >[BdG]
 



Mnemosis

le nouveau site de
Thierry E. Garnier
Partenaire du >[BdG]
 



Calligraphies
Le Portail de
toutes les écritures

Partenaire du >[BdG]




2015

Mars
Février
Janvier

2014

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2013

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2012

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2011

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2010

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2009

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2008

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2007

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2006

Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier

2005

Décembre




Dès l’instant où vous suivez quelqu’un, vous cessez de suivre la Vérité.
Krishnamurti

Etiamsi omnes,
ego non.


Je crois que la police de caractères la plus vendue et la plus utilisée dans le monde est le Garamond...
et ça, ça me donne confiance en l'avenir de l'humanité.
Adrian Frutiger

Dieu a fait des hommes grands et d'autres petits,
je les ai rendus
tous égaux.
Samuel Colt

Je préférerais me faire examiner la prostate en direct à la télévision par un type aux mains bien froides plutôt qu’avoir une page Facebook.
Georges Clooney

La typographie est un métier ancien et simple. Très simple. Aussi simple que de jouer du violon. Mais guère plus.
Maximilien Vox

Si Dieu voulait que nous soyions courageux, pourquoi nous a-t-il donné des jambes ?
Marvin Kitman

La poésie soulève le voile sur la beauté cachée du monde.
Sei Shonagon


Si hoc legere scis nimium eruditionis habes.
Anonyme


La typographie est le seul art ayant la discrétion pour principe.
Jérôme Peignot


Quand l'avenir a-t-il cessé d'être une promesse pour devenir une menace?
Chuck Palahniuk


L'imprimerie,
c'est l'artillerie
de la pensée.
Rivarol


On peut dire n’importe quoi
sur un blog.
J. Bové


Je parle pas aux cons, ça les instruit.
Michel Audiard


Sème le trouble et tu récolteras la lumière.
Maurice Dantec


Aucune poésie
n'est concevable sans la participation du diable.
William Blake


Si ayant frappé quelqu'un sur une joue, il te tend l'autre, frappe le sur la même, ça lui apprendra
à faire le malin.
Cavanna


La vie est la jeunesse de l'immortalité
Goethe


Choucroute ne s'écrit pas forcément en gothique…
Laurence


Ce monde ne fait que rêver,
il approche
de sa fin..
F. Rabelais


On n'a rien inventé de mieux que la bêtise pour se croire intelligent.
A. Nothomb


Un tueur est un individu qui s'investit davantage dans ses rencontres que le commun des mortels.
A. Nothomb


La mort est le moyen pour Dieu de nous rappeler de ne pas trop faire les malins.
/.

 

La règle du Je...

>[Le Blog de Graphos] est un endroit de liberté, ivre de plume et de peinture, de convivialité, d’amitié et de partage - sans aucune publicité d’aucune sorte – ni pop up… ni virus. >[Le Blog de Graphos] est consacré à la calligraphie latine, à l’enluminure, au mail art, aux écritures d’Orient et d’Occident, aux contre-écritures aussi comme dirait Jérome Peignot, du Tag au manuscrit de Voynich, des écritures mandingues à la Rustica du Ve siècle…, les membres de Graphos vous proposent de vous exprimer sur l’actualité du moment, de notre quotidien, de vos journées, livres, expos, films ou états d’âmes… Nos lectures, vos passions, nos coups de cœur, vos coups de gueules, retrouvez-les régulièrement sur >[Le Blog de Graphos]. Vous êtes artiste graphique ou simple passionné, calligraphe professionnel ou enlumineur, animateur, membre ou président d’une association, vous désirez nous faire partager vos envies, qu’elles soient tentations ou démangeaisons… >[Lire la suite...]
 
 

 Mars 
 
 15/3/15  Revue Art de l'Enluminure

[Art de l'Enluminure] Petite piqure de rappel concernant une excellente revue qui continue son petit bonhomme de chemin depuis de nombreuses années, maintenant, je veux parler de la revue « Art de l’enluminure ». Cette revue trimestrielle nous présente à chaque numéro des reproductions d’un manuscrit enluminé particulièrement intéressant, parfois connu mais souvent tiré des trésors que contiennent les petites bibliothèques municipales, départementales ou régionales. Notez qu’elle est associée à une autre non moins prestigieuse « Art et métiers du livre » toutes deux éditées par Faton. Imprimées luxueusement en couleurs sur du beau papier, elles sont un régal de lecture et d’étude.

Mais si j’évoque le numéro en cours d’Art de l’enluminure, c’est que ce trimestre ils ont fort judicieusement choisi de mettre en lumière les « Grandes chroniques de France ». Je vous entends déjà vous exclamer, mais c’est la tarte à la crème des manuscrits enluminés, offert à notre admiration de nombreuses fois, notamment à la même BnF lors de l’exposition sur Fouquet. Et bien non. Justement, là où le choix est fort judicieux c’est qu’ils ont choisi un exemplaire bien moins connu des Grandes chroniques de France, le ms français 2608 qui est certes moins prestigieux que celui de Fouquet (ms français 6465) mais fait découvrir un de ces trésors méconnus dont je vous entretenais justement quelques lignes plus haut. Avec son texte en une bâtarde absolument époustouflante de régularité mais aussi de souplesse, c’est tout de même un manuscrit royal de Charles VI, donc de belle facture, dans un style d’enluminure bien moins « classique », je dirais, que celui de Jean Fouquet mais bien plus sensible.

Les plus rapides d’entre vous auront déjà vu que le manuscrit numérisé est accessible en ligne mais si ce numéro d’Art de l’enluminure comme ses prédécesseurs fait la part belle à la reproduction de tout ou partie des pages de ce livre d’exception, on y trouve aussi une étude historique et stylistique de ce manuscrit qui vous fera voir et comprendre bien plus que ce que vous pourriez retrouver en affichant juste les pages dans votre navigateur, et je ne parle même pas du plaisir sensuel à feuilleter une si belle revue.

Alors courrez vite à la maison de la presse la plus proche ou, bien mieux, abonnez-vous à ces deux belles revues et profitez ainsi régulièrement non seulement des magnifiques reproductions de ces manuscrits, mais aussi des savantes analyses qu’en font les érudits du domaine !

>[Armand Luminure]

   
 11/3/15  KLi Rencontres à Luxeuil

[Rencontres à Luxeuil] Pour se reconnaître entre passionnés d’un même domaine, il est souvent facile de lâcher un mot ou une expression qui, si elle est reprise, vous fera savoir sans aucun doute que vous avez affaire à la bonne personne. Chez les typographes, graphistes et autres gens de lettres, parlez de Lurs, il y en aura toujours un pour noter qu’en dehors de l’affaire Dominici, ce petit village provençal est le lieu de rencontre tous les étés des plus passionnés de la chose imprimée, et calligraphiée je vous rassure, et ce depuis plus de soixante ans. Pour les amateurs d’écritures anciennes, paléographes amateurs ou professionnels, il suffit de citer Corbie ou Luxeuil pour que s’allume dans leur regards cette flamme qui accompagne la reconnaissance d’un être proche de soi, tant ces bourgs perdus ne sont connus pour rien d’autre que l’écriture née dans les abbayes qu’ils ont hébergées, au temps lointain de Mérovée. En effet, Corbie et Luxeuil sont deux types d’écriture mérovingienne les plus connus parmi les dizaines que compte ce genre et elles ont été particulièrement bien étudiées au point que l’on a parfois pu reconnaître la « patte » de tel ou tel scribe et reconstituer ainsi des carrières entières de moines copistes.

Tout ceci pour vous annoncer qu’aura lieu à Luxeuil les 2 et 3 mai prochain, un stage sur l’écriture justement de Luxeuil animé par Bruno Gigarel, que je ne m’oserai pas à présenter, tant il est une célébrité dans le monde, certes peu étendu, de la calligraphie de haut vol.

Mais ce stage ne sera qu’un prélude, une introduction, que dis-je, une mise en bouche aux prochaines « Rencontres européennes de calligraphie » qui auront bien entendu pour thème l’écriture mérovingienne et qui auront lieu les 3 et 4 octobre prochain à Luxeuil pour fêter dignement les 1400 ans de Saint Colomban. Elles rassembleront tout le gratin de la calligraphie, de la paléographie bref de tous les passionnés de l’écriture manuscrite des temps passés, et plus particulièrement de l’époque de Mérovée et de ses successeurs. Est-il besoin de rappeler que l’écriture mérovingienne est une des plus créatives, des plus fantasques voir même des plus délirantes de l’histoire, tant par la richesse de ses nombreuses variantes que par le fait qu’à l’époque, tout critère de lisibilité venait à être abandonné au profit du débordement de paraphes, d’étroitisation, de gigantisme des hastes et des hampes, bref, une période de créativité débridée, Bref, une grande époque de liberté graphique avant la normalisation carolingienne qui mettra de l’ordre dans tout ça en uniformisant l’Europe avec son écriture caroline.

Allez vite sur le site de Luxeuil, découvrir tous les événements prévues pour cette année festive et bien entendu ce stage et ces rencontres, à ne manquer sous aucun prétexte !

>[Edmée Rovingienne]

   
 7/3/15  Typo Jeux typo

[Jeux typo] La vie de calligraphe est peut-être une ascèse, vous diront certains, mais il ne faut surtout pas en oublier le côté ludique, à la fois dans la créativité débridée auquel elle peut donner lieu mais aussi dans la manière d'éduquer son œil à toutes les subtilités du maniement de la lettre.

Ainsi, la lettre peut, elle aussi, s'apprendre de façon agréable, et j'en veux pour preuve tous les jeux qu'a réuni un bienfaiteur de l'humanité sur cette page web. Je vous avais parlé de certains d'entre eux, comme KernMe ou Shape, mais beaucoup vous seront sans doute comme à moi totalement inconnus, une bonne raison d'aller les essayer. Il y en a des plutôt faciles, comme justement KernMe qui laisse quand même une part d'approximation dans les résultats qu'il demande mais d'autres sont franchement quasiment infaisables à moins d'avoir un écran parfaitement calibré comme RGB Challenge où il s'agit de reconnaitre une couleur parmi trois en ayant ses trois coefficients RGB, et ne croyez pas qu'ils se cantonnent à des couleurs bien reconnaissables ! Pas mal non plus pour exercer votre vision des couleurs, « The color! » dans lequel il s'agit de cliquer le plus rapidement possible sur une case d'un tableau ayant une couleur différente de toutes les autres. Ca parait facile au début mais quand le nombre de cases augmente et que les différences de couleurs diminuent, le challenge devient vraiment serré.

Beaucoup de ces jeux sont gratuits et peuvent être fait en quelques secondes, ce qui est idéal pour un peu de détente instructive à la pause de midi, mais d’autres comme TypeRider sont de vrais jeux demandant concentration et persévérance. Mais tous, conçus sans doute par des graphistes pour des graphistes ont un design d’une belle élégance, souvent d’une grande simplicité, et sont un régale pour les yeux en même temps qu’un bon moment de détente pour l’esprit.

PS : profitez-en pour visiter le reste du site qui sent vraiment le vécu du graphiste, comme cet article sur le design patronal, particulièrement bien vu, hélas.

>[Solange Typo]

   
 3/3/15  Typo Sacrés caractères

[Sacrés caractères] Je vous avais parlé il y a quelque temps de la semaine typo qui avait eu lieu sur France Culture, semaine au cours de laquelle s’étaient succédés quelques beaux documentaires sur la fondation Bodmer ou l’Atelier de Création Typographique, pour ne nommer que ceux qui, très subjectivement, m’ont particulièrement marqué.

Au cours de cette semaine, on nous avait annoncé la future réalisation de petits films sur la typo, mais ma mémoire de poisson rouge avait carrément remisé l’information au plus profond de la poubelle mémorielle. C’était sans compter la vigilance sans faille d’une fidèle lectrice du BdG qui m’a envoyé un lien sur la page regroupant sous le nom de Sacrés caractères ces douze petits films consacrés chacun à une typo bien particulière. Alors il y a les incontournables, Helvetica, Comic Sans ou le Times New Roman, mais il y a aussi d’agréables surprises comme l’Auriol, le Gotham ou le Trajan. Chaque film de quelques minutes explore souvent avec une belle dose d’humour l’histoire, la connotation ou les utilisations célèbres de ces polices. Pour ceux qui les connaissent, c’est une bonne occasion de rigoler un peu et d’admirer les subtiles associations que peuvent donner ces polices et pour les autres, c’est là encore une façon à la fois ludique et instructive d’aborder le monde de la typographie, en espérant ne plus jamais revoir une affiche comme celle-là dont, personnellement, je trouve qu’elle utilise la typo d’une manière pour le moins… euh… moche.

Cette série et son réalisateur ont bien entendu une page Fessebouc correspondante, page qui est visible par tout un chacun sans s’inscrire, merci Thomas Sipp, sur laquelle vous retrouverez quelques infos supplémentaire sur la genèse et la réception de cette série.

>[Rocco Miquesant]

   
 Février 
 
 28/2/15  Film Imitation game

[Imitation game] Étant donné ma grande admiration pour Alan Turing, je suis allé voir « Imitation game » au cinéma. Bon déjà, je ne comprends pas la flemme qui prend nos distributeurs dès qu’il s’agit de traduire les titres des films. Soit c’est un bon titre et il faudrait le traduire pour que tout le monde comprenne, je rappelle qu’il y a des français qui ne parlent pas anglais et c’est justement ceux-là qui devraient aller s’éduquer au cinéma, soit le titre est mauvais et la traduction est alors une grande occasion d’en trouver un meilleur !

Mais hélas, ce n’est pas le seul défaut du film. Je ne sais pas quelle manie prend les scénaristes de vouloir absolument faire rentrer les personnages dans des cases stéréotypées, et ici dans celle du scientifique solitaire et asocial, qui a raison envers ses chefs, ses collègues et le reste de l’humanité mais qui finalement démontre brillamment son génie et finit acclamé de toutes et tous qui se repentent de ne pas avoir su déceler son immense génie, sauf le méchant dans un coin qui enrage et reviendra se venger dans le film du retour de la revanche du fils de. Ce stéréotype était peut-être encore possible il y a quelques siècles où on pouvait faire avancer la science avec trois bouts de fil de fer et un peu de jugeote, mais il y a bien longtemps que ce n’est plus qu’un fantasme de réalisateur hollywoodien. Alors pourquoi vouloir absolument nous montrer le contraire ? Sans doute pour être sûr que le film sera bien lisse et que les spectateurs ne seront pas trop sortie de leur routine, des fois que cela provoquerait chez eux, horreur, une envie de réfléchir. Dans une société de consommation, le cinéma est là pour distraire et surtout pas pour faire penser ! Pas de scène à la Brokeback Mountain, l’homosexualité avérée de Turing est juste évoquée, pas de bisous ni de coucherie entre garçons, et encore moins dans sa phase collège, qui choquerait la morale bien pensante, on suggère juste que ce n’est pas bien de le persécuter pour ça mais c’est tout.

Ensuite il y a cette manie de romancer des faits connus historiquement, quitte à tordre le cou à la réalité, pour mieux conforter le spectateur dans ses idées reçues. Où est Alonzo Church avec qui Turing a travaillé toute sa vie et qui est le co-auteur d’un de ses théorèmes les plus audacieux, celui sur la calculabilité ? Pourquoi appeler la machine « Christopher » alors qu’elle s’appelait « La Bombe » ? Pourquoi dire qu’il a construit sa machine tout seul alors qu’il est parti d’un prototype polonais qui avait déjà fait ses preuves et qu’il a été accompagné par des électriciens, des mécaniciens, et toute une équipe pour arriver à construire et faire tourner la Bombe ? Pourquoi ne mentionner ni Babbage, ni Ada Lovelace, ni Pascal, ni Jacquard, ni, plus près de nous Von Neumann qui ont défriché avant lui le terrain alors vierge de l’informatique balbutiante, et prétendre que nos ordinateurs sont des machines de Turing, ce qui est informatiquement faux ? Pourquoi tout centrer sur cette machine alors que ses théorèmes, certes plus compliqués à expliquer au spectateur moyen, sont bien plus audacieux, innovants et ont bien plus fait avancer le domaine scientifique que la Bombe qui a sans doute sauvé bien des vies, mais qui n’est qu’une application concrète de ce qu’on savait déjà à l’époque ?

Alors certes, j’ai bien compris le propos, il ne faut surtout pas choquer, ni faire réfléchir ou éduquer les adolescents qui peuplent les cinémas, mais au contraire leur expliquer que l’individualisme est la seule voie de la réussite, que les autres sont tous incapables de reconnaitre leur génie et que plus ils trouveront des gens qui tenteront de leur expliquer qu’ils se trompent, plus il faudra qu’ils persistent dans leur opinions. J’ai un garçon de dix-sept ans à la maison et je vous garantis que régulièrement alimenté par ce genre de film, ce n’est pas du gâteau à gérer tous les jours.

>[Madmacs]

   
 24/2/15  K12 Enfants rois, enfin presque

[Enfants rois, enfin presque…] Les États-Unis sont le royaume de l’enfance. Tout est épargné aux enfants, ils sont choyés et protégés à l’excès… avec certains effets pervers, certes rigolos, mais tout demême relativement inquiétants quand on pense à ce que deviendront ces enfants une fois à l’âge adulte.

N’essayez pas de gronder votre enfant en public aux US, tous les adultes alentour vous feront les gros yeux et les plus vindicatifs iront sans doute jusqu’à vous sermonner vertement. Ne laissez surtout pas votre enfant faire pipi contre un arbre, si c’est un garçon, oser le laisser dévoiler sont petit moineau en public vous mènera tout droit au poste en tant qu'exhibistionniste grave voir même pédophile avéré. Quand à lui donner une tape sur les fesses, n’essayez même pas, vous serez abattu sans sommation pour maltraitance aggravée.

Mais la mauvaise conduite est également sévèrement réprimée chez les enfants gravement déviants, comme l’actualité récente (hélas, en anglais seulement) vient de nous en donner un exemple. Un enfant de neuf ans a été renvoyé pendant une journée de son école primaire parce qu’il avait menacé un de ses petits camarades… de le faire disparaître en lui envoyant un sort tiré de Bilbo le Hobbit ! « Aucune menace sur des camarades ne sera tolérée » a signalé leur surveillant, « qu’elle soit magique ou pas ! » La principale de l’école a été plus mesurée « tout ce qui concerne les enfants est confidentiel ». Elle est sans doute bien embêtée par la franche rigolade suscitée par cette sanction dans le monde entier connecté à internet, au détriment bien sûr de la réputation de son école, qui se nomme « Kermit », comme la grenouille du Muppet Show, ça ne s’invente pas. Bien pire, c’est la troisième fois que ce jeune délinquant multirécidiviste est renvoyé, et les deux fois précédentes pour des délits d’une toute aussi extrême gravité. Il avait auparavant qualifié un de ses camarades de « noir » alors que celui-ci est… noir ! Notez qu’il n’a pas dit « sale noir » ni « nègre » ni tout autre insulte raciste, juste « noir » au lieu du politiquement correct « africain-américain ». Une journée de renvoi. Mais le pire reste la cause de sa deuxième exclusion : il a osé amener à l’école une encyclopédie scientifique pour enfants où l’on voyait… que les âmes sensibles arrêtent de lire… où l’on voyait… j’ose à peine mentionner la chose tant je suis saisi du plus profond dégout… où donc il y avait un schéma montrant… horresco referens… une femme enceinte ! Mais oui, pas une femme nue enceinte, pas une coupe anatomique, non, juste une femme enceinte, comme il s’en trouve, je pense, quelques dizaines qui chaque matin et chaque soir viennent chercher leur bambin à l’école pendant que le suivant est encore en gestation.

Alors vous comprenez qu’il est normal de sévir devant des crimes aussi graves, mettant en danger toute la population de l’école. Combien aurait été bien préférable qu’il débarque avec un 357 magnum dans la poche, auquel cas, il aurait sans doute eu droit à un petit sermon et en aurait été quitte pour promettre de ne pas revenir avec… une arme de calibre supérieur au .45 ACP, que j’imagine tolérée pour la défense personnelle de tout citoyen, telle qu’elle est garantie par la constitution.

La morale de l’Amérique est à ce prix !

>[Raymond Précieux]

   
 20/2/15  Aïe Insoutenable…

[Insoutenable…] Un sujet fait énormément débat aujourd’hui sur la toile quant à savoir s’il convient de mettre en libre accès des vidéos au contenu « insoutenable ». Tout a commencé il y a quelques années alors que, sous un prétexte d’édification du public, un certain nombre de vidéo ont émergé montrant la « cruauté » de l’humanité envers les animaux. On y voyait telle tribu reculée tuer un chien pour le manger, telle communauté primitive sacrifier un bœuf ou bien tel bande de gamins mal élevés filmer leur vengeance sur tel ou tel animal qui avait eu le mauvais gout de leur déplaire. Notons que personne n’est allé voir nos abattoirs, bien plus civilisés. Et puis, on est passé à nettement plus « hard » avec l’émergence de Daesh, de l’Etat Islamique et autres mouvements fondamentalistes musulmans. Ces organisations ont vite compris que si elles voulaient se faire connaître, il convenait d’envahir les réseaux sociaux. Et quoi de mieux et de plus facile que de filmer décapitations, lapidations, exécutions diverses et même parfois immolation par le feu. L’efficacité du marketing de ces organisations est telle, couplée avec une joie non dissimulée de l’extrême droite montrant enfin au monde entier toute la barbarie des « arabes », qu’on ne peut plus ignorer ces images insoutenables où l’on massacre de façon la plus barbare des êtres humains, qui, je vous le rappelle, ont une famille, des amis et ne peuvent se voir réduire au rôle de sujet de propagande. Et encore, n’ayant pas la télévision, je suis épargné de maints cauchemars en ne cherchant jamais sur youtube à voir toutes ces atrocités.

Mais l’esprit humain est parfois bien étrange car une autre vidéo a reçu son compte de critiques. Cette vidéo est une démonstration d’un nouveau type de robot ayant la taille et l’aspect d’un gros chien, et dont les concepteurs, pour montrer l’efficacité de son équilibre, n’hésitent pas à lui donner de grands coups de pieds, à la jeter sur une plaque de verglas, bref à lui faire subir toutes sortes d’avanies (et framboise) pour montrer comment le bestiaux arrive à rester droit sur ses quatre pattes, non sans avoir des mouvements assez proches d’un animal biologique. Des personnes se sont plaintes que l’on faisait subir à cet engin des traitements inhumains. Non mais, allo la terre ! C’est une machine ! C’est comme si on trouvait inhumain de faire crisser la boîte de vitesse de sa voiture ! Ou de découper le couvercle d’une boite de conserve ! Tout cela me rappelle un superbe livre des années 90 « La Conscience expliquée » de Daniel Dennett dans lequel l’auteur montrait que la compassion humaine repose non pas sur la nature de la créature qui souffre, mais sur l’expression de sa souffrance. Ainsi on peut fort bien exécuter des femmes et des enfants qui ne manifestent pas extérieurement de souffrance, mais se trouver bien mal de devoir maltraiter une machine qui gémirait ou pleurerait ou bien qui laisserait échapper un liquide rouge sous les coups.

Ah, l’âme humaine recèle bien des mystères…

>[Robby the Robot]

   
 12/2/15  ^ 5 ans de soleil

[5 ans de soleil] Ah je vous disais récemment que les images de l'espace peuvent être tellement belles qu'elles nous font relativiser nos petits tracas quotidiens. Et un nouvel exemple nous en est donné par l'anniversaire des cinq ans du Solar Dynamics Observatory (SDO de son petit nom) véritable observatoire de la météo de notre étoile favorite, en tout cas celle qui nous est tant utile quand nous rôtissons sur la plage. La NASA a regroupé dans une petite vidéo de quelques minutes les plus beau instants du soleil tels qu'observés dans diverses longueurs d'ondes par ce merveilleux outil.

Rappelons nous que ces petites taches font chacun des milliers de kilomètres de diamètre, que ces éjection de masse coronale qui ressemblent à ce qui arrive quand on ouvre une bouteille de bière un peu trop agitée sont en fait des colonnes qui s'élèvent à des dizaines de milliers de kilomètres et que certaines de ces tornades sont si puissantes que nous en recevons les gouttelettes, si l'on peut dire, sous forme d'aurores boréales (ahhh) ou de perturbations électromagnétiques (aïe) dans les jours qui suivent.

Mais que tout ça est beau !

>[Sol Invictus]

   
 6/2/15  Vu House of books

[House of books] Je ne sais pas vous, mais moi, j'aime les livres. Les regarder, les toucher, les sentir, les feuilleter, en apprécier la lettre, la mise en page, les illustrations éventuelles, même parfois les lire, bref, c'est un plaisir de tous les instants. Quand je vais visiter des amis, la première chose que je regarde est s'il y a une bibliothèque et quel est son contenu. A mon avis, ce simple examen en révèle bien plus sur la personnalité intime de mon hôte que des heures de bavardage souvent mondain et convenu.

Alors quand un grand photographe se rend dans les bibliothèques les plus prestigieuses des grandes institutions, il doit sans doute aussi pouvoir en percevoir l'intimité, hors de toute communication formatée et filtrée par les relations presse. Est-ce que le bâtiment est clair ou obscur ? Moderne ou bien ancien ? Est-ce que les étagères vont jusqu'au plafond ou bien reste-t-elles à hauteur humaine ? A-t-on besoin d'une échelle pour atteindre les plus hautes étagères ? Les tables de lecture sont-elles alignées en vastes rangées ou bien chacune a-t-elle son intimité ? Groupent-elles les lecteurs par huit ou bien sont elles individuelles ?

Je ne peux que vous recommander d'admirer les splendides photographies que Franck Bohbot a faites de ces hauts lieux de conservation et d'adoration de la chose imprimée, bien entendu pour y admirer les rangées de livres dont on imagine que sous la couverture se déploie l'art de la typographie à son sommet, mais aussi les tables, étagères et autres décors somptueux qui servent d'écrin aux précieux volumes. Ah qu'on aimerait y être !

>[Habib Liautèkh]

   
 2/2/15  Bits Cybercondriaque…

[Cybercondriaque…] Un jour où vous aurez la déprime, que vous verrez tout en noir, que vous penserez sérieusement à vous acheter une corde, ce jour là, lisez « Trois hommes dans un bateau » de Jérôme K Jérôme. Ce petit concentré d’humour britannique, d’autodérision et de nonsense à leur sommet vous fera rire à un tel point que certaines fonctions corporelles normalement parfaitement maitrisées pourraient en ces moments sortir de votre strict contrôle. Bref allez faire pipi avant de lire ce livre.

Une des scènes les plus drôles dure plusieurs pages et explique la façon dont son oncle essaya de planter un clou dans un mur pour y accrocher un tableau. Je m’en souviens encore de A à Z. Mais, moins drolatique, grand-guignolesque et branquignol, il y a un passage dans lequel l’auteur, vieux gentleman anglais confit dans le flegme et le savoir-vivre, l’auteur donc, lit une encyclopédie de médecine et se voit affligé de toutes les maladies qui y sont décrites sauf une : l’arthrose des femmes de ménage, et cette exception est vraisemblablement due au statut social de notre britannique, totalement incompatible avec une maladie de si basse extraction.

Si je vous parle de tout ceci, c’est parce qu’il m’est tombé un article récemment sous les yeux concernant une nouvelle forme d’hypocondriaque, ce sont les cybercondriaques. Eh oui, si vous avez lu attentivement notre post du 15 janvier, vous savez qu’il vaut bien mieux expliquer ses symptômes sur un forum public, plutôt que se rendre à l’hôpital où rodent sans doute quelques médecins avides de faire monter les statistiques de mortalité de la population mondiale ! Et dans ce cas que se passe-t-il ? Préoccupés par la santé de leurs semblables, une foule de médecins amateurs se pressent pour vous expliquer toutes les maladies les plus graves dont votre petit symptôme est bien évidemment le premier stade, en attendant la phase terminale qui vous mènera tout droit au cimetière. Et ce genre de comportement n’est pas en passe de disparaître parce que si vous êtes au fait des nouveautés technologiques, vous aurez noté que toutes les nouvelles montres connectées, servent principalement à vous surveiller la tension, le rythme cardiaque, le nombre de calories que vous ingérez ou dépensez, bref, un bon vieux regardage de notre nombril assisté par ordinateur, qui, n’en doutons pas, vous signalera tout ce qui peut aller mal dans votre pauvre petit corps et donc pourra directement diagnostiquer votre gravissime maladie, et donc prescrire tout aussi automatiquement les remèdes fort onéreux qui vous sauveront la vie n’en doutons pas.

Bizness is bizness, et je crois que Jérôme K Jérôme n’aurait pas manqué de se gausser de ce nouveau travers technologiquement assisté !

>[Madmacs]

   
 Janvier 
 
 28/1/15  ^ Là-haut…

[Là-haut…] Quand l'actualité est morose, que le monde tourne au grisâtre et que mes frères humains me paraissent régresser au stade de la bête féroce, bref pour apporter quelques grammes de douceurs dans ce monde de brutes, comme le vantait la pub d'un chocolat, je reprends la bonne vieille recette des romantiques du siècle d'avant, le XIX, j'essaye de faire l'expérience du sublime de la nature. Oui, vous savez, ce sentiment si bien exprimé par les peintres de cette époque qui montrent un personnage face à un paysage dont la beauté le transcende, dont la grandeur l'infuse et dont la majesté le porte au delà de l'humain.

Bon, ben je ne sais pas vous, mais moi c'est quand je regarde des photos d'astronomie que je décolle. Même si elles ne montrent que notre pauvre globe terrestre vu d'en haut, mais encore plus quand elles nous dévoilent les profondeurs de notre univers, ces petits points dont chacun est une galaxie aussi imposante que la Voie Lactée ou même plus, alors que simplement d’imaginer la taille réelle du système solaire fait tourner les neurones en purée.

Et je ne dois pas être le seul, vus la floraison, le bouillonnement, bref, l'explosion de ces sites qui nous montrent les plus belles photos de nos télescopes géants, qu'ils soient sur notre bonne vieille terre ou dans l'espace. Il y a d'abord près de nous les extraordinaires photos et vidéos prises depuis la station spatiale internationale, l'ISS en bref, qui nous montrent que, vu de haut, toute l'agitation qui nous remue tous les jours n'est que peu d'importance face à l'immensité ne serait-ce que de notre globe. Quelques taches de lumière ça et là dans la nuit attestent de la présence de l'homme, mais quelle dérision par rapport aux incroyables aurores boréales filmées depuis l'espace.

Et pour finir dans l'immensité de l'espace profond, une belle rétrospective sur les photos dont Hubble nous abreuvent pour notre plus grand délice depuis 25 ans, voyez plutôt ici ou là !

C'est quand même plus beau que des massacres, des lapidations et des décapitations, non ?

>[Agnès Passe]

   
 24/1/15  SPQR Herculanum

[Herculanum] Vous savez sans doute que la plupart des livres écrits par les auteurs antiques ont disparu. Certains ont malheureusement été perdus lors d'incendies de bibliothèques, mais une bonne partie a tout simplement été censurée par les seuls détenteurs de la culture pendant dix siècles, j'ai nommé les moines. On a ainsi gardé une très grande partie des textes de Platon alors qu'on a perdu tous les écrits d’Épicure, vu que l'un était considéré comme un chrétien avant l'heure, je n'exagère pas, et l'autre au contraire comme incompatible avec les dogmes de l'église majoritaire, donc passé à la trappe. Toute ressemblance avec une situation actuelle dans certains pays n'est que pure coïncidence.

Heureusement la première mondialisation qui a eu lieu à la Renaissance nous a permis de retrouver parfois certains écrits perdus via les transcriptions qu'en avaient faites les arabes. Pour les malheureux qui n'ont eu la chance de plaire ni aux musulmans ni aux chrétiens, et ils furent nombreux, black-out.

Heureusement il y a aussi Herculanum. Comme quoi, ne catastrophe naturelle peut avoir de bons côtés. A Herculanum, une bibliothèque d'un érudit fut ensevelie lors de l’éruption du Vésuve en 79 après JC, et par un miracle incroyable, les rouleaux furent brulés suffisamment lentement pour qu'ils ne se désagrègent pas immédiatement. Ils ont été retrouvés et depuis, plusieurs tentatives ont été faite pour en retrouver le texte. Certains rouleaux pas trop endommagés furent déroulés et on découvrit ainsi, entre autres, des textes de Lucrèce, continuateur romain d’Épicure, justement, et de Philodème de Gadara, un de ses disciples. Une solution est peut-être trouvée pour la majorité des rouleaux trop fragiles pour être déroulés, il s'agirait d'utiliser la tomographie de rayon X en contraste de phase pour détecter l'épaisseur de l'encre qui a servi à écrire sur les papyri, pluriel cuistre de papyrus. Ne me demandez pas ce de quoi il s'agit, lisez ici si vous êtes curieux, nous ne fournissons pas l'aspirine en cas d'explosion cérébrale.

Rêvons du retour du refoulé antique, de la découverte de nouveaux textes oubliés depuis deux millénaires, garnissons nos bibliothèques de maints ouvrages érudits, en cas de réveil des volcans d'Auvergne, c'est peut-être la meilleure façon de leur faire traverser le temps !

>[Jasper Culanome]

   
 19/1/15  OMG Charlie, le retour

[Charlie, le retour] Je ne gloserai pas sur l’effet « je suis Charlie », mais je suis toujours amusé, en même temps qu'effondré, de voir la pensée unique à l’œuvre, amenant dans la rue des millions de gens dont une bonne partie, deux semaines plus tôt, auraient craché sur Charlie Hebdo moultes rasades de venin, au mieux. « Je suis Charlie » sans doute, mais surtout pour récupérer quelques miettes électorales. Gageons que la prochaine fois que le monde du journalisme satirique osera déborder un peu du strict respect du bon goût, ces mêmes hommes politiques qui défilaient dimanche dans la rue, leur feront parvenir via des avocats puissamment armés de vertueux articles de loi, quelques feuilles de papier bleu et des plaintes dûment enregistrées. Comme d'habitude, ils s’efforceront de les faire taire, avec des moyens bien moins définitifs que la kalachnikov, certes, mais tout aussi efficaces. Je suis sûr qu’ils doivent bien se marrer là haut… ou pas.

Heureusement, bon nombre de dessinateurs humoristiques ont bien noté le déferlement de la bien-pensance à l’œuvre, la palme revenant à mon avis à ce dessin paru dans Rue89 qui retourne une des couvertures célèbres (maintenant) de Charlie Hebdo.

Tout ceci pour vous signaler un petit trait d’humour que les typographes ne pourront pas manquer d’apprécier sous la forme d’un dessin d’un blog que je vous conseille de suivre, l’« Actualité en patates », lequel a produit à mon avis, une bonne série depuis la semaine dernière, série que je vous conseille de parcourir en toute hilarité !

>[Jesu Is Charlie]

PS : à l'heure où nous mettons sous presse, tout est rentré dans l'ordre, le Pape a clairement limité le droit de se moquer à tout ce qui ne concerne pas sa religion, certains politiques ont prétendu que finalement ils l'avaient bien cherché et ceux qui recherchent à tout prix une visibilité médiatique ont lâché les petites phrases qui leur ont permis de passer au 20h de TF1… bref, l'humanité est retombée à son niveau de réflexion de base.

   
 15/1/15  Killer doctors

[Killer doctors] Je vous en parle parfois, les chercheurs font en permanence plein d’études bizarres, parfois inutiles, et les Ig'Nobel Awards se font alors un plaisir de les recenser, parfois tout simplement étranges. Et leurs résultats sont parfois encore plus bizarres que le sujet de l’étude lui-même. Ainsi, une équipe de chercheurs a décidé d’étudier le taux de survie de patients atteints de grave dysfonctionnement cardiaque suivant que lors de leur arrivée aux urgences, les cardiologues étaient à leurs postes habituels ou bien en congrès à l’autre bout du monde, car tout le monde sait qu’on étudie bien mieux la cardiologie sur une plage aux Seychelles que dans les banlieues crasseuses de nos mégalopoles. Bon, déjà le sujet de cette étude était un tant soit peu… risqué, pour le moins, quelque soit le résultat attendu. Mais vous vous doutez bien que si cette étude est aussi largement diffusée, c’est que les résultats sont encore plus inattendus : il y a une augmentation de 45% de la mortalité quand les médecins sont présents par rapport au taux mesuré quand les médecins sont en congrès, on passe de 24.8% de taux de mortalité quand le cardiologue est en service à 17% quand il est à la plage ! Bon, il reste maintenant à expliquer cette différence, certains avancent le fait que l’absence du médecin entrainerait l’application de procédures de survie moins risquées en attendant son retour, mais les statistiques ont aussi été faites sur la survie à 30 jours, or le cardiologue est en général revenu avant la fin de ce délai.

Je vous vois venir avec vos gros sabots, mais l’article ne mentionne nullement le fait que les cardiologues ne soient qu’une guilde d’assassins camouflés, ou de vampires en blouse blanche ou simplement totalement incompétents. Ces hypothèses sont donc totalement exclues et doivent être considérées comme non-scientifiques, non mais alors !

>[Aimé de Saint]

   
 11/1/15  Argh Fumer tue

[Fumer tue] Fumer est très mauvais pour votre santé, ça vous le savez sans doute, mais cela peut aussi être mauvais pour la santé de… votre ordinateur ! Non, je ne vous parle pas des effets extrêmement néfastes de la fumée sur les ventilateurs, filtres et autres radiateurs que contient votre machine favorite. Si vous fumez, vous n’avez qu’à ouvrir votre ordinateur et vous aurez une idée de l’état de vos poumons, et pour l’avoir fait alors que j’étais un adepte de l’herbe à Nicot, je peux vous garantir que ça vous refroidit promptement.

Non, ce qui est dangereux pour votre ordinateur ce sont les cigarettes électroniques. Ah ben ça alors, vous entends-je répliquer du fond de votre bureau, mais la fumée de ces engins n’est guère différente de celle des cigarettes, sinon que l’achat de l’appareil et celui des couteuses recharges enrichit plutôt les firmes chinoises que l’état français… Et bien justement. Il semblerait que certaines sociétés chinoises fournissant ce genre de produits aient trouvé un moyen facile et pratique d’accéder aux ordinateurs européens en insérant un petit circuit ad-hoc dans les chargeurs USB de leurs cigarettes électroniques, circuit qui permettrait à ces firmes de prendre discrètement mais à volonté le contrôle des ordinateurs des fumeurs.

Décidément, fumer est un danger pour la santé de toute la famille, y compris les nombreux ordinateurs qui peuplent nos appartements. Heureusement, vos poumons ne disposant pas de prises informatiques, ils restent encore sous votre contrôle… pour un temps !

>[Sissy Garette]

   
 7/1/15  Non Je suis Charlie

[Je suis Charlie] Alors là, non. Pas Cabu, pas Wolinski, pas les journalistes, pas les autres non plus. Non. Pas d'accord.

 

 

>[ZePF]

   
 5/1/15  Vite Exposition Apeloig

[Exposition Apeloig] Vite vite, plus que quelques jours pour aller voir l’exposition Philippe Apeloig à la galerie Zola de la Bibliothèque Méjanes à Aix en Provence ! Si, comme moi vous avez attendu le dernier moment pour vous y rendre, je ne l’ai fait pour ma part qu'aujourd'hui même, je ne peux que vous inciter à vous déplacer, elle est absolument passionnante. Tout d’abord on y voit les superbes affiches créées pour de nombreux événements culturels, dont la Fête du Livre aixoise de l’automne, ceci explique cela, mais aussi pour divers théâtres et exposions y compris les siennes, belle mise en abîme. Mais surtout, on y montre aussi pour chaque affiche, toute une série d’alternatives qui n’ont pas finalement été retenues, ainsi que certaines étapes décisives mais habituellement invisibles qui ont permis la réalisation du travail final. Sur les cartels, une explication est également souvent donnée sur le processus et les idées de base qui ont servi au choix de l'affiche définitive.

Prévoyez quand même une petite heure pour avoir vraiment le temps de tout lire, de faire des comparaisons et surtout d’admirer les affiches en grandeur nature très bien mises en scènes dans ce lieu pourtant difficile. Mais dépêchez vous, l’exposition se terminera samedi soir par une conférence de Philippe Apeloig en personne en tant que bouquet final !

>[Cathy Po]

   
 1/1/15  2015 Bonne année !

[Bonne année !] Toute l'équipe du BdG émerge difficilement de ses brumes alcoolisées pour vous souhaiter une bonne année 2015, riche de belles écritures calligraphiées, typographiées ou même gravées dans la matière que vous choisirez !

Le BdG qui atteint l'âge respectable de neuf ans (et un mois pour être tout à fait exact) continuera à vous faire part de tous les événements concernant l'écriture sous toutes ses formes (n'hésitez pas à nous en informer) mais aussi de ses coups de gueule et billets d'humeurs divers, plus ou moins politiquement corrects, sur lesquels tous vos commentaires sont les bienvenus à notre adresse mail habituelle.

Alors profitons de ce nouvel élan vers la lumière, car comme vous le savez sans doute, s'il n'y a pas de solution alors il n'y a pas de problème !

>[ZeBdG]

   
 Décembre 
 
 25/12/14  Noël Joyeux Noël !

[Joyeux Noël !] Toute l'équipe du BdG, créatures électroniques et biologiques, se joignent à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël dans la joie, le partage et l'harmonie de la belle écriture.

 

 

>[ZeBdG]

   
 21/12/14  451 Police typographique

[Police typographique] La police typographique vient de frapper pour la première fois, et quand elle tape, elle tape dur. Amazon vient en effet de refuser la publication d’un livre sur son système « Kindle », donc pas un vrai livre en papier, juste un livre électronique, sous le prétexte que le livre « contenait trop de traits d’union » ! Quoi, vous n’imaginez tout de même pas qu’un humain a lu ce livre, non, c’est sur plainte d’un lecteur farfelu sans doute, qu’un ordinateur de chez Amazon qui a détecté qu’il y avait un tiret dans plus de cent mots dans les 90000 que compte ce livre de fantasy sur les loups garous, et que c’était trop. Je vois bien là non pas l’effet d’un contrôle littéraire de la qualité intrinsèque du texte, mais bien plutôt le reflet de la bêtise de l'informatique à laquelle Amazon laisse le soin de juger les productions de ses auteurs. D’après des sources dignes de confiance, on trouverait ainsi dans le Kindle Store un nombre énorme de « faux livres » dont le contenu n’est qu’une suite de mots sans signification, mais dont le titre « suggestif », si vous voyez ce que je veux dire, part à la pêche au gogo qui dépensera quelques euros pour se retrouver avec pas grand-chose.

D’autre part, il faut savoir qu’en anglais le trait d’union peut être d’une extrême importance sémantique, tant « I saw a man eating alligator » veut dire je vis un homme mangeant un alligator alors que « I saw a man-eating alligator » veut dire qu’on a vu un alligator mangeur d’homme. La nuance est tout de même de taille ! Je trouve assez significatif de nos grandes entreprises qu’elles préfèrent mesurer la qualité d’un texte au nombre de tirets, ce qui est faisable très simplement par un ordinateur, plutôt que sur les qualités littéraires réelle du texte, ce qui demanderait un humain en chair et en os. Amazon se doit de faire des contrôles, alors ils les font. Le fait qu’ils soient ineffectifs ne rentre pas en ligne de compte, et ce ne sont pas les contrôles à l’embarquement des aéroports qui en seront le contre-exemple, voyez vous-même dans l’actualité récente. La pompe à phynance doit tourner à moindre coup, même si c’est pour vendre du vent.

Tremblez, utilisateurs de virgules, points virgules et autres deux points, la police typographique est à vos trousses !

>[Harpo Listipeaux]

   
 17/12/14  01 Neurones de Lego

[Neurones de Lego] Alors vous je ne sais pas mais moi ça me fait un peu peur. Voilà-t-y pas qu’un groupe de chercheurs s’est mis en tête de déterminer le fonctionnement global de notre cerveau par résonance magnétique nucléaire fonctionnelle (fMRI pour les cuistres anglophones) afin de pouvoir comprendre comment les neurones interagissent entre eux à un niveau global plutôt que neurone par neurone. Grâce aux mesures qu’il a faites, il a pu déterminer que chaque neurone ne travaille pas seul dans son coin, on s’en serait douté, mais bien en groupes et qu’ils forment un peu l’équivalent des « processeurs » qui font tourner nos ordinateurs. La créature serait donc bien plus à l’image de son créateur que Von Neumann ne l’aurait imaginé. Et de plus, que ces groupes de neurones format processeur sont environ au nombre de cinquante, et c’est là que je me demande si on ne joue pas un peu à l’apprenti sorcier. Car bien entendu, une telle découverte a une conséquence pratique immédiate : fournissez plus de cinquante stimuli simultanés au cerveau et il sera incapable de consacrer des neurones à trier ce qu’il reçoit. Et on n’en est pas loin, au vu de la multitude de textes défilants, de photos superposées, juxtaposées ou incrustées dans les écrans des chaines d’information télévisées.

Mais le risque le plus grand, à défaut d’être le plus immédiat est sans doute de réussir enfin ce qui est pour tout lecteur de science fiction le défi ultime de l’intelligence artificielle : la création d’une intelligence artificielle supérieure à son créateur. Eh oui, Frankenstein n’est pas loin, car mettez plus de cinquante processeurs suffisamment évolués et vous avez un être artificiel capable de gruger son créateur. On en est loin, croyez-vous ? Prenez le ver caenorhabditis elegans, par exemple, dont il faut bien l’avouer, le cerveau est pour le moins primitif puisqu’il ne compte que 302 neurones. Eh bien, une bande de rigolos a simulé ces neurones ainsi que les quelques capteurs sensoriels du ver et les ont implantés dans… un processeur en Lego ! Et vous savez quoi ? Et bien le robot tout de plastique et de métal ainsi constitué a exactement les mêmes réactions que le ver entièrement naturel, lui !

Alors un pas de plus est franchi dans la création d’un cerveau humain artificiel, mais je suis tranquille, à voir les propos qui circulent au cours d’assemblées 100% masculines, tant que certains organes que je ne nommerai pas ne seront pas également simulés (et là il y a du boulot), ce ne sont pas cinquante processeurs qui pourront rivaliser avec un mâle saturé de testostérone !

>[Hover Missaux]

   
 12/12/14  Fin Manuscrits finlandais

[Manuscrits finlandais] J’ai appris récemment que la Finlande venait de rejoindre les États-Unis dans le groupe des pays n’enseignant plus l’écriture manuelle à l’école et lui préférant l’apprentissage de la frappe au clavier. Et je suis consterné, pour plein de raisons, parce que je me demande si cela ne participe pas d’une grande conspiration. Quoi ? allez-vous me tancer, toi aussi tu vires conspirationniste ? Tu vas nous expliquer que le 11 septembre n’a pas eu lieu ? Que les illuminatis sont  aux manettes et que le SIDA est le résultat des manipulations des grands laboratoires pharmaceutiques pour asservir la population mondiale ?

Mais non, ne vous inquiétez pas, je ne suis pas encore tombé si bas mais je parle plutôt de ce que John Kennedy Toole appelle « La conjuration des imbéciles » parfaitement résumée dans l’exergue du roman : « Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui. » Et je crois que celui qui a inventé l’écriture est un vrai génie, en ce qu’il nous a permis avec un bout de papier et un crayon tout bête de noter une idée passagère, une liste de courses, un point de vue intriguant entendu à la radio, une théorie à méditer énoncée par un ami, bref, la spontanéité du recueil instantané de tout ce qui est bon a mémoriser.

Et que nous propose-t-on en remplacement ? Le téléphone portable. On rencontre en effet de plus en plus de personnes ne voulant plus noter sur papier, c’est trop fatiguant, ayant les doigts trop malhabiles pour un clavier mettent en route le dictaphone de leur téléphone portable et prétendent ainsi recueillir la substantifique moelle d’un entretien. Et ceci pour le plus grand bénéfice… des vendeurs de téléphone portables !

Alors quand je vois la décision de la Finlande, les files d’attente à la sortie « Plan de Campagne » de l’autoroute le dimanche ou les programmes de nos chaines de télévision, les propositions de nos grandes surfaces de librairie en ces fêtes de Noël ou le contenus de nos journaux « d’information », j’en viens à me dire que cet article, sur lequel je suis tombé par hasard, est d’une redoutable pertinence et qu’effectivement tout ceci est bien l’effet de la machine à décerveler qui tourne à plein régime.

Bon, j’attendrai tout de même un petit peu avant de me pendre, puisque le prochain opus de la série Starwars ne sortira qu’en décembre 2015. Mais nous en avons déjà un aperçu fort prometteur ici.

>[Hermann Uscry]

   
 6/12/14  Atr! Un demi-million d'années

[Un demi-million d'années] Incroyable ! On vient de découvrir à Java des coquillages sur lesquels sont gravés des motifs qui datent vraisemblablement d’hommes préhistoriques ayant vécu il y a cinq cent mille ans ! Oui, vous avez bien lu, un demi-million d’années ! Cette découverte, si elle est confirmée, bouleverserait les idées reçues selon lesquelles seul l’homo sapiens est capable de créer des outils, de peindre les parois des grottes, de conceptualiser la réalité et donc, quelques années plus tard, de calligraphier. Première surprise.

Deuxième surprise, ces gravures sur coquillages représentent des formes géométriques. Alors là, j’en suis resté baba. On m’a toujours expliqué que les premiers signes graphiques de l’homme sont des représentations d’animaux, d'objets de son environnement ou de lui-même. C’est d’ailleurs la thèse la plus en vogue pour la genèse de l’écriture : on commence par des idéogrammes, petits dessins de la chose à représenter et on conceptualise la tête de bœuf pour arriver à notre A majuscule par exemple. Or il s'avère que, loin de commencer par dessiner un mouton, les gravures montrent des triangles, des lignes droites parallèles ou des formes de vaguelettes. Bref, tout l’attirail graphique dont on fera plus tard des A des M ou des H. En dehors du fait que la datation ferait donc remonter la création graphique à des époques bien plus reculées que celles  jusqu’ici admises communément, que l’homme que l’on pensait totalement primitif de l’époque avait sans doute un cerveau capable de conceptualisation, je trouve que l’idée que la géométrie soit antérieure à la représentation réaliste, que le concept soit antérieur aux formes qu’il produit, bref que l’idée soit à l’origine et que les formes ne viennent qu’ensuite m’ouvre un abîme de perplexité sur le fonctionnement de notre esprit. Nous serions donc dès l’origine assez intelligents pour conceptualiser d’abord et ne représenter qu’ensuite ? L’abstraction précède la figuration, donc Kandisky d’abord et Courbet ensuite ? Voilà de quoi meubler les réflexions de nos longues soirées d’hiver…

>[Seppi Tagore]

   
 2/12/14  OMG! Les bits de Dieu

[Les bits de Dieu] Alors j’en connais des informaticiens allumés, mais celui-là est le gagnant toutes catégories confondues. Oui, il y a le geek moyen qui passe ses soirées à tenter de pénétrer divers systèmes connectés à internet, bien plus souvent pour le sport que pour ce qu’il y trouvera. Oui, il y a celui qui passe ses nuits à rajouter une fonction à l’utilité plus que douteuse sur un logiciel connu de ses seuls pairs et qui jamais n’intéressera le grand public. Oui, il y a le classique mangeur de pizza obèse devant sa station aux dix-huit écrans qui surveille les activités de ce qu’il pense être tel ou tel service plus ou moins secret en train d’infecter les centrifugeuses iraniennes ou de pénétrer le bouclier de défense anti missile israélien. Ceux-là sont connus, répertoriés et disponibles en de multiples exemplaires, couleurs ou variations. Mais un comme Terry Davis, alors là je n’en ai jamais vu. Et pour plein de raisons, Terry Davis est unique. Tout d’abord il a été diagnostiqué comme atteint de schizophrénie, ce qui peut arriver chez les développeurs mais bien moins que l’autisme. Il a 44 ans, ce qui arrive aux meilleurs d’entre nous. Mais ce qui le distingue de tous ses autres confrères geeks, c’est que Dieu lui a parlé. Et non seulement il lui a parlé mais Terry Davis a décidé d’utiliser toutes ses compétences en informatique pour prendre en compte cette divine intervention et pour bâtir ce qu’il a nommé TempleOS. TempleOS est un « operating system », c'est-à-dire le programme de base qui se substitue à Windows pour faire fonctionner votre ordinateur, mais le fait d’utiliser TempleOS est considéré comme équivalent à de l’adoration divine, donc à la prière et encore, une prière vraiment inspirée. On connaissait déjà les moulins à prière tibétains qui sous la seule force du vent, d’un cours d’eau, du soleil ou de la main du pèlerin envoie une prière au divin rien qu’en tournant sur leur axe. Mais là, on passe à un niveau supérieur puisque TempleOS est aussi un guide que doit suivre son utilisateur et qui le mènera sur le chemin qui conduit tout droit à la divinité, à base de méditations citations des Saintes Écritures, de petits jeux éducatifs sur des thèmes bibliques ou de phrases aléatoires construites à partir de divers versets.

En fait, vous le constaterez par vous-même, Terry Davis est peut-être inspiré, mais ce n’est pas un as du graphisme, même si chacun de ses choix est justifié dans un document qui l'explicite. Heureusement pour nous, si, selon lui, seize couleurs suffisent à Dieu, il en a utilisé bien plus pour créer le monde, et s’il avait fait les même choix pour TempleOS et pour la genèse, nous vivrions plutôt dans un monde de cauchemar !

Alors, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il n’est pas question pour moi de faire rentrer Dieu dans mon ordinateur, même en supposant que ce ne soit pas le malin déguisé. J’ai déjà assez de virus comme ça et à mon avis, celui-là sera plutôt difficile à éradiquer !

>[Madmacs]

   
 
 
 

 
 

Marchands du temple
et autres stratèges du marketing, désolé il n’y a rien à vendre ici…
Pas de pubs sur notre blog… sinon les nôtres !
 




>« Si à 50 ans on n'a pas de solex, on a quand même raté sa vie. »
- André Bloggo
news@leblogdegraphos.net

>- Hé le BdG ? Avez vous l'adresse de Google.fr svp ?
- T trop marrant jojo_A420,
tu veu bien aitre mon nami ?
news@leblogdegraphos.net



>Il avait comme seul viatique pour surfer sur le net, une paire de [Blogs], un 357 magnum & un brelan d’as. 
news@leblogdegraphos.net

>Les aphorismes d’André Bloggo, professeur de droit public à l’Université de Paris X Nanterre sur le [BdG] c’est un peu comme un string sans ficelle.
- vos commentaires :
news@leblogdegraphos.net



>SCOOP [BdG] - Le Prix Nobel de Physique 2010 est attribué à André Bloggo pour sa loi de la « Relativité relative » selon laquelle ce sont les trains qui regardent passer les vaches.
news@leblogdegraphos.net

>Le [BdG] victime de son succès ! En moyenne, 40% de PDM sur les ménagères de moins de 50 ans et 60% de PDM sur les adolescentes peroxydées, le [BdG] sera présenté, en prime time, l’année prochaine, par André Bloggo en personne !
news@leblogdegraphos.net



>Vous êtes sur le [blog ©] de G.
Il n’y a aucun copyright sur rien !
Alors reproduisez tout !
news@leblogdegraphos.net

>Demande confidentielle
je désire grâce à votre [blog] :
- Gagner au jeu une forte somme d’argent
- trouver le grand amour
news@leblogdegraphos.net



>Actuellement sur le [blog]
- un visiteur (vous)
- 189 pages visitées
- 257 articles
- 9849 commentaires
news@leblogdegraphos.net

>Location de calligraphies
collection printemps - été
achat & vente on ze [blog]
news@leblogdegraphos.net



>Blogophilie, Biglophilie,
Blagophilie, on ze [blog]
news@leblogdegraphos.net

>On ze [blog] -
View my complete profile
news@leblogdegraphos.net



>Location de calligraphies
collection printemps - été
achat & vente on ze [blog]
news@leblogdegraphos.net

>Authentification pour accéder au [blog] de Graphos :
- je suis mineur
- je suis majeur
- autre
news@leblogdegraphos.net




>André Bloggo Président !
news@leblogdegraphos.net
>Offrez des [blogs]
news@leblogdegraphos.net



>Pizza Fish – livraison en 15 mn on ze [blog]
news@leblogdegraphos.net

>Vous êtes sur le [blog ©] de G. Il n’y a aucun copyright sur rien !
Alors reproduisez tout !
news@leblogdegraphos.net



>Franchement… ce [Blog] se carre en bouille !
Posté le dimanche
17 janvier 2007 à 15:58
Modifié le vendredi
13 octobre 1307 à 334 :21756
news@leblogdegraphos.net

>TEG & PFB roulent en [Blogmobile] 16 soupapes.
news@leblogdegraphos.net



>[Info Blog] Temps très lourd pouvant tourner aux averses et aux orages pour le week-end.
news@leblogdegraphos.net

>[Blogs] à la mode de Caen, pour les amateurs d'abats de blogs uniquement !
news@leblogdegraphos.net



>Le petit André Bloggo, est attendu par ses parents caisse 11. Je répète, le petit André Bloggo (…)
news@leblogdegraphos.net

>La République populaire de Chine menace le [BdG] de sanctions économiques si ce dernier persiste à maintenir un embargo sur les rillettes du Mans (infos AFP).
news@leblogdegraphos.net



>Le [BdG], propulsé par Stevie Wonder v1.5 "Strayhorn" & PFB 5.2 !
news@leblogdegraphos.net

>Ici Londres…
«  Les artichauts sont crus - je répète, les artichauts sont crus… Le Modem a refroidi, je répète Le Modem a refroidi… »
news@leblogdegraphos.net



>Ce [blog] est lu dans 80 pays y compris la Suisse
news@leblogdegraphos.net

>Nous démentons l’information de la fusion de ce [blog] avec Général Electric Inc.
news@leblogdegraphos.net



>Le PDG de ce [blog] vient d’être limogé avec un golden parachute de 45 millions de dollars US
news@leblogdegraphos.net

>La fracture numérique tue mais moins que la facture numérique.
[André Bloggo]
news@leblogdegraphos.net



>Attention veuillez manipuler avec une infinie précaution votre souris sur le [BdG]. Celui-ci est entièrement piégé au Semtex.
news@leblogdegraphos.net

>3258 visites aujourd'hui
2348187 visites au total
726 billets affichés
5440 commentaires
news@leblogdegraphos.net



>[Débilor@ma] ce site vous envoie des e-mail rémunérés, vous regardez les e-mail et vous touchez de l'argent !
Rien de plus simple !
C'est gratuit, profitez en :
news@leblogdegraphos.net

>Le fichier .zar est une archive - Net. Vous pouvez le décompresser avec une serpillière.
news@leblogdegraphos.net



>[Bloggers] sans frontières
unissez-vous !
news@leblogdegraphos.net

>Sports & loisirs
on ze [blog]
news@leblogdegraphos.net



>Actuellement personne sur le [blog] (à part vous)
news@leblogdegraphos.net

>Le [blog] de Graphos investit dans le pétrole bon marché
news@leblogdegraphos.net



>Vous envisagez comme nous, de remettre en cause les fondements de la mécanique quantique ?
Rejoignez le [BdG] !
news@leblogdegraphos.net

>[GroKonar] est un programme vous permettant de gagner de l'argent juste en faisant défiler des bannières publicitaires débiles sur votre ordinateur.
Pour vous inscrire, cliquez ici :
news@leblogdegraphos.net



>Scoop du [BdG] - André Bloggo, l’entraîneur de l’OM vient d’être limogé pour avoir tapé sur un ballon.
news@leblogdegraphos.net

>Embarquement immédiat sur le >[BdG] porte 15, à destination de Paris, Vancouver, Londres, Brie-Comte-Robert.
news@leblogdegraphos.net



>- Hé le BdG ? Avez vous l'adresse de Google.fr svp ?
- T trop marrant jojo_A420,
tu veu bien aitre mon nami ?
news@leblogdegraphos.net

>Les aphorismes d’André Bloggo dans la colonne de droite du BdG commencent vraiment à me saouler !
C’est quoi ces conneries à la fin ?
news@leblogdegraphos.net



>TOPIC au prix de 10 €. « Physique quantique & sémiologie – Les Aphorismes d’André Bloggo » à découvrir dans toutes les bonnes librairies.
ISBN 2-7551-0027-3
news@leblogdegraphos.net

>SCOOP [BdG] - Le Prix Nobel de Physique 2012 est attribué à André Bloggo pour sa loi de la « Relativité relative » selon laquelle ce sont les trains qui regardent passer les vaches.
news@leblogdegraphos.net



>Patrick Bruel & André Bloggo, en finale du World Poker Tour, sur le [BdG].
news@leblogdegraphos.net

>Soyez original !
Passez en bas débit grâce à notre [blog]
news@leblogdegraphos.net

 
    Made on a Mac   Valid CSS!   Valid XHTML 1.0 Transitional   [Valid RSS]   PC also    
Technorati Profile